dim.

09

avril

2017

Sahara 2017 4

Addax, Réserve de Safia, photo Jean Chevallier
Addax, Réserve de Safia, photo Jean Chevallier
Addax,  en captivité. Safia. Croquis Jean Chevallier
Addax, en captivité. Safia. Croquis Jean Chevallier

Nous avons commencé notre périple par la réserve de Safia, tout au sud près de la frontière mauritanienne. C'est l' ANI Association Nature Initiative, qui gère ce vaste enclos, dans lequel se reproduisent, addax, autruches et gazelles dama, à des fins de réintroduction. L'image de ces antilopes comme celle des autruches (nous n'avons pas vu de gazelles dama ou mhor) laisse rêveur. Il y a à peine quelques décennies, ces espèces étaient encore présentes au Sahara occidental, et les gazelles dorcas, plus petites, abondantes. Maintenant, le braconnage est toujours aussi actif, et le lâcher des bêtes élevées semble bien difficile. Mais comme me l'avait expliqué l'un des principaux responsables, l'idée fait son chemin. Un jour peut-être, les mentalités auront évolué et les animaux pourront être réintroduits avec une chance de survie, dans ce milieu hostile pour lequel ils sont remarquablement adaptés.

Autruches, Réserve de Safia, photo jean Chevallier
Autruches, Réserve de Safia, photo jean Chevallier

           <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.