lun.

08

mai

2017

Attente

Allée embrumée , aquarelle Jean Chevallier
Allée embrumée , aquarelle Jean Chevallier

Je suis retourné à l'allée du chat, dans l'espoir de le revoir sortir, ou d'y croiser une martre ou un putois. Deux fois 1 heure en fin de journée, à écouter et dénombrer les oiseaux chanteurs, variés à cette saison, en attendant l'éventuel carnivore. La lumière et la brume m'ont "obligé" à faire un croquis du paysage, avec des notes de couleur manuscrites, que j'ai mis en couleur le lendemain.

          <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

 

 

dim.

07

mai

2017

Felis sylvestris

Chat forestier, au piège-photo (Primos 03) Jean Chevallier
Chat forestier, au piège-photo (Primos 03) Jean Chevallier
Vidéo complète sur mon Facebook (mode public)
Vidéo complète sur mon Facebook (mode public)
Chat forestier, au piège-photo (Stealthcam Gx45) Jean Chevallier
Chat forestier, au piège-photo (Stealthcam Gx45) Jean Chevallier

Les pièges-photo sont efficaces. S'il n'est pas facile d'avoir de belles images, il est assez simple de savoir si une espèce comme le chat forestier est présent sur un lieu donné, à condition qu'il n'y soit pas trop rare. La tension et la joie de découvrir ce que le piège a pris est telle qu'on a l'impression d'avoir vécu les scènes observées. Je n'ai fait qu'une belle observation de chat ce printemps, mais beaucoup plus "en piège". Un chat (chatte sans doute) sur une allée forestière, qui s'est couché et roulé sur le dos pendant 3 mn, avant de s'éloigner tranquillement en chassant. De plus loin qu'avec les pièges, mais avec le plaisir de s'assoir ensuite et de peinturlurer un peu, puis d'attendre que le papier sèche dans l'humidité du soir.

Chat forestier, croquis Jean Chevallier
Chat forestier, croquis Jean Chevallier
Chat forestier, aquarelle Jean Chevallier
Chat forestier, aquarelle Jean Chevallier

          <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

 

 

dim.

30

avril

2017

Sahara (7) Serpents

Couleuvre de Moïla, croquis Jean Chevallier
Couleuvre de Moïla, croquis Jean Chevallier

C'est en roulant que notre guide a repéré cette couleuvre de Moïla, émergeant d'une touffe. Pas inquiète ou confiante en son immobilité, elle nous a regardé une dizaine de minute, puis s'est rentrée tout doucement. Nous nous sommes alors approché à pied et elle a rejoint son trou, non sans écarter son cou à la façon des najas.

Le même soir, une vipère des sables nous avertit de sa présence en bruissant fortement. Le son, émis par le frottement des écailles, est étonnement puissant. Eclairée, elle a fini par s'enfouir de quelques mouvements imperceptibles, ne laissant qu'une trace circulaire sur le sable. On commence alors à se demander s'il n'y en a pas une à chaque pas :-)

Autre surprise d'un soir: la rare Echis carinatus photo Jean Chevallier
Autre surprise d'un soir: la rare Echis carinatus photo Jean Chevallier
Vipère des sables Cerastes vipera, à la lampe, aquarelle Jean Chevallier
Vipère des sables Cerastes vipera, à la lampe, aquarelle Jean Chevallier

          <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

 

jeu.

27

avril

2017

Sahara 6 Reptiles à pattes

Caméléon, croquis Jean Chevallier
Caméléon, croquis Jean Chevallier

De jour comme de nuit, le Sahara est propice aux reptiles. Coup de chance avec la découverte par un ami de ce caméléon de belle taille près d'un petit point d'eau, puis, de nuit, du petit gecko tropiocolotes algericus qu'il faut voir bouger dans le faisceau de la lampe pour le repérer. On dirait un triton un peu écailleux.

Tropiocolotes algericus aquarelle Jean Chevallier
Tropiocolotes algericus aquarelle Jean Chevallier

          <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

ven.

14

avril

2017

Perspectives

Fin d'une petite semaine de stage autour du lac. Le soleil a été généreux, les animaux aussi. Mardi matin, le grand butor a bien voulu poser une heure devant nous, le temps de noter ses proportions, les détails de son plumage et ses allures étonnantes. Croquis sur le terrain, et reprises en atelier : le résultat est là !

 En forêt en fin d'après-midi, afin d'envisager la perspective d'une saison à dessiner et d'une allée ombrée traversée par la martre et le chevreuil.

Le butor étoilé, par Maryline, Marie, Claude et Sandrine
Le butor étoilé, par Maryline, Marie, Claude et Sandrine
et en digiscopie....
et en digiscopie....

           <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

 

 

 

 

lun.

10

avril

2017

Sahara 5

Gazelle dorcas, aquarelle Jean Chevallier
Gazelle dorcas, aquarelle Jean Chevallier

En plein midi, notre guide Haj repère une silhouette lointaine devant la dune qui barre l'horizon: une gazelle ! Difficile de voir les détails dans les brumes de chaleur. C'est un mâle, qui se tient à l'abri du vent derrière un acacia. Malgré la distance, elle semble nous avoir repéré et elle disparaît derrière un léger relief, accompagnée d'une deuxième. Une demi-heure plus tard, en partant dans la même direction sans y croire, je les dérange et les voilà reparties à toute allure... Leur distance de fuite montre bien la pression de chasse...

Gazelles dorcas, aquarelle Jean Chevallier
Gazelles dorcas, aquarelle Jean Chevallier

           <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

 

 

 

dim.

09

avril

2017

Sahara 2017 4

Addax, Réserve de Safia, photo Jean Chevallier
Addax, Réserve de Safia, photo Jean Chevallier
Addax,  en captivité. Safia. Croquis Jean Chevallier
Addax, en captivité. Safia. Croquis Jean Chevallier

Nous avons commencé notre périple par la réserve de Safia, tout au sud près de la frontière mauritanienne. C'est l' ANI Association Nature Initiative, qui gère ce vaste enclos, dans lequel se reproduisent, addax, autruches et gazelles dama, à des fins de réintroduction. L'image de ces antilopes comme celle des autruches (nous n'avons pas vu de gazelles dama ou mhor) laisse rêveur. Il y a à peine quelques décennies, ces espèces étaient encore présentes au Sahara occidental, et les gazelles dorcas, plus petites, abondantes. Maintenant, le braconnage est toujours aussi actif, et le lâcher des bêtes élevées semble bien difficile. Mais comme me l'avait expliqué l'un des principaux responsables, l'idée fait son chemin. Un jour peut-être, les mentalités auront évolué et les animaux pourront être réintroduits avec une chance de survie, dans ce milieu hostile pour lequel ils sont remarquablement adaptés.

Autruches, Réserve de Safia, photo jean Chevallier
Autruches, Réserve de Safia, photo jean Chevallier

           <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

 

 

POST PLUS ANCIENS, SOMMAIRE CLIQUEZ ICI