mer.

15

mars

2017

Sahara 2

Chevêche Athene noctua, croquis Jean Chevallier
Chevêche Athene noctua, croquis Jean Chevallier

La Chevêche est présente de façon très sporadique dans le désert. Pourquoi n'est-elle pas plus commune, elle qui se nourrit de gros insectes, de petits reptiles ou de petits mammifères, tous abondant ici ? La pie-grièche grise, au régime proche, est très présente. Il y a sans doute un facteur écologique limitant mais lequel?

Dans le Negjir cette fois, un couple de ces petites chouettes prend le soleil à l'abri du vent, dans leur belle livrée plus pâle que celle de chez nous.

           <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

 

mar.

14

mars

2017

Sahara 2017 1

Renard de Ruppell ou renard famélique, aquarelle Jean Chevallier
Renard de Ruppell ou renard famélique, aquarelle Jean Chevallier

De nouveau dans le désert, au Sahara près de Dakhla !

Peut-être habitué aux visiteurs, touristes, chasseurs ou nomades, le renard famélique approche notre campement. Confiant en l'obscurité, il reste à plusieurs dizaines de mètres, et seule la lampe permet de détecter ses yeux. Profitant d'une soudaine bourrasque, je l''approche alors qu'il s'est abrité et lové sous une petite crête.

Plus tard dans la nuit, le piège-photo qui s'allume indique sa venue: appâté à la sardine, il ne semble pas dérangé par la puissance de l'éclairage. Vidéo ci-dessous, au Reconyx WR6

           <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

 

dim.

12

mars

2017

Mars

Les pouillots véloces qui bredouillent, la fauvette à tête noire qui lance une strophe, la forêt qui respire, le mois de mars s'est imposé. Comme je suis près de Morey Saint-Denis pour le petit festival nature de la LPO Côte d'Or, il y a des alouettes lulus qui modulent leur sifflets et même deux pics cendrés qui se répondent, entrainant un pic vert dans leur joute sonore. Je marche doucement. Le petit brocard sur  l'allée est trop loin pour me distinguer dans mon immobilité, alors il continue à approcher. Je me suis assis. Il est à 15 m quand je me relève. J'aimerais qu'il ne parte pas en bondissant et en aboyant. Je ne bouge pas trop. Ma silhouette l'intrigue et il préfère me contourner  en passant dans le sous-bois, silencieux.

           <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

 

dim.

26

févr.

2017

Souris

Souris   (photo jean Chevallier)
Souris (photo jean Chevallier)

Dans nos maisons rentrent parfois des "souris". Mais la vraie souris n'est pas si commune. Il s'agit souvent de mulots, voire de musaraigne. Si il est facile d'identifier la musaraigne (musette) au nez très pointu et aux yeux minuscules, il n'en est pas toujours de même avec souris et mulot. Sauf en région méditerranéenne où les souris peuvent être beiges, les souris de chez nous sont nettement plus grises que les mulots, surtout au niveau des pieds et du ventre, blancs chez le mulot. Grâce à des amis compréhensifs, qui ont bien voulu laisser quelques graines dans un coin de leur cuisine et attendre pour poser un vrai piège, j'ai pu faire fonctionner mes pièges-photo, et avoir enfin quelques images de souris... (images extraites de vidéo en couleur de nuit, au Reconyx WR6)

Mulot  (photo Jean Chevallier)
Mulot (photo Jean Chevallier)
Musaraigne musette (photo Jean Chevallier)
Musaraigne musette (photo Jean Chevallier)

           <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

 

dim.

19

févr.

2017

Sixième !

Le blog a 6 ans ! Déjà.... 350 posts/ billets illustrés pour exprimer ou transmettre des ressentis naturalistes ou personnels. Merci à mes lecteurs!

On continue ?

Le chevreuil s'avance franchement sur la vasière et se met à l'eau, tout droit vers le large! Les cormorans, les oies et les canards s'inquiètent de cette nouvelle silhouette et s'envolent à son passage. C'est un brocard, les bois en velours ensanglantés, sans doute abimés accidentellement, qui vient d'échapper à une chasse. Après plusieurs centaines de mètres à la nage, il aborde le rivage mais poursuit son chemin dans l'eau peu profonde, peut-être pour mieux semer ses poursuivants?

           <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

 

sam.

28

janv.

2017

Continuité

Le beau temps s'est estompé. Depuis plusieurs semaines, les soirées se suivaient dans cette belle lumière tamisée aux ombres bleues.

Une fois à l'aquarelle, le lendemain au pastel, et à nouveau à l'aquarelle. Le paysage n'a pas changé, les couleurs peut-être. Sans dessin au crayon sauf pour la troisième, crayon en partie gommé après.

Pour le plaisir de peindre, de regarder des teintes, pour l'exercice ?, faire et refaire....

           <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

 

 

 

dim.

22

janv.

2017

Le Pélican du Der

Vue générale de la "chaudière", ou trou d'eau maintenu hors gel par la densité des canards.
Vue générale de la "chaudière", ou trou d'eau maintenu hors gel par la densité des canards.
Harles, cygnes, foulques et autres, dans la chaudière. Aquarelle Jean Chevallier
Harles, cygnes, foulques et autres, dans la chaudière. Aquarelle Jean Chevallier

Le Der est presque complètement pris par la glace et les canards sont  réunis sur les quelques trous qu'ils entretiennent par leur agitation. Sur le bassin nord aujourd'hui sont massés des milliers de fuligules milouins et morillons, de foulques, et quelques centaines de canards divers, auxquels s'ajoutent des grèbes, des cormorans, des cygnes et des goélands. Ces derniers sèment la panique en harcelant les canards. Soudain un gros oiseau planeur vient amerrir au milieu de ce monde: le pélican ! Un pélican frisé, présent depuis le début de l'automne sur le lac, dont il est impossible de déterminer s'il vient d'un pays oriental ou s'il s'est échappé d'une volière. Toutes les espèces s'écartent sur son passage, même les gros cygnes tuberculés. Il tente quelques coups de bec dans l'eau sans conviction, monte quelques instants sur la glace, nage à nouveau puis s'envole d'un coup d'aile et retourne vers le lac. Sa légèreté a l'envol contraste avec la lourdeur du cygne!

Le pélican frisé. Photo Jean Chevallier
Le pélican frisé. Photo Jean Chevallier
12 espèces sur cette photo en digiscopie, Jean Chevallier. Détail dans le texte ci-dessous
12 espèces sur cette photo en digiscopie, Jean Chevallier. Détail dans le texte ci-dessous

Le pélican frisé et 11 autres espèces sur cette photo: colverts et 1 sarcelle d'hiver au fond, cygne tuberculé, foulques et harle piette en premier plan, goéland leucophée au centre et deux têtes de goéland cendré sur les côtés (premiers plans), fuligules milouins, morillons, nettes rousses et 2 chipeaux sur la droite.

Pélican frisé, croquis Jean Chevallier
Pélican frisé, croquis Jean Chevallier
Pélican frisé, croquis Jean Chevallier
Pélican frisé, croquis Jean Chevallier

           <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

 

 

POST PLUS ANCIENS, SOMMAIRE CLIQUEZ ICI