lun.

19

juin

2017

Poissons

Bar ou loup Dicentrarchus labrax et daurade royale Sparus auratus , illustration Jean Chevallier
Bar ou loup Dicentrarchus labrax et daurade royale Sparus auratus , illustration Jean Chevallier

La commande de l'été, partagée par et avec l'ami Yann Le Bris, est une série de poissons pour un aquarium. Si pour certaines espèces, il est possible de donner une texture qui évoque l'écaillure, pour beaucoup d'autres les écailles sont bien visibles. Il faut alors compter leur nombre sur la ligne latérale (organe qui permet aux poissons de détecter ce qui se passe dans l'eau autour d'eux), compter leurs rangées et enfin placer chacune suivant trois axes, latéral et diagonales... Ca peut prendre un peu de temps...L'été sera noyé sous les dessins de poissons.

Carpe sauvage Cyprinus carpio, détail. Illustration Jean Chevallier
Carpe sauvage Cyprinus carpio, détail. Illustration Jean Chevallier
Turbot, Psetta maxima., illustration Jean Chevallier
Turbot, Psetta maxima., illustration Jean Chevallier

          <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

ven.

16

juin

2017

Relevé de pièges

Crossope neomys fodiens , photo Jean Chevallier
Crossope neomys fodiens , photo Jean Chevallier

Début mai, j'ai passé une journée au Parc de la Forêt d'Orient (PNR) afin d'apprendre à une stagiaire à repérer la crossope (musaraigne aquatique), notamment à l'aide de piège-photo.  Et j'ai été ravi de voir que quelques jours plus tard, 2 crossopes apparaissaient dans une des séquences. Par contre, celles que j'ai repérées cet hiver par ici ne semblent plus être aussi présentes. Comme la sécheresse est importante, mais la nourriture plus abondante, peut-être sont elles moins inféodées au milieu aquatique? Le piège qui les guettait m'a fait la surprise d'un ...raton laveur. Après un bruit d'eau nettement plus puissant que celui d'une musaraigne, son museau apparaît dans le champ du piège.

 

Raton laveur Procyon lotor , photo Jean Chevallier
Raton laveur Procyon lotor , photo Jean Chevallier

Autre réussite: la détection du muscardin printanier.

Jusqu'à présent, il me fallait attendre la saison des nids ,aout-septembre, pour rechercher le muscardin (au printemps, on peut le repérer en posant des nichoirs, mais la technique est assez lourde d'un point de vue logistique). En plaçant les pièges aux bonnes places, j'ai capté plusieurs fois le petit gliridé, beaucoup plus vif qu'à l'automne, avec même 2 vidéos de jour (8h30!).

Muscardin, photo Jean Chevallier
Muscardin, photo Jean Chevallier
Muscardin, photo Jean Chevallier
Muscardin, photo Jean Chevallier

          <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

ven.

09

juin

2017

Ne pas perdre la main

De temps en temps, un petit cours de modèle vivant, histoire de ne pas perdre la main. L'exercice est toujours aussi difficile, mais toujours intéressant. Le modèle est un fidèle, et cela aide un peu. Poses de 10-12 minutes, croquis aquarellé ou aquarelle sans dessin préalable.

          <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

lun.

15

mai

2017

Une fois sur 3 ou 4

Les affuts en forêt, dans l'espoir premier de voir un de nos petits carnivores, ne sont pas couronnés de succès à chaque fois. Cette année, pas très productive pour le moment, c'est une fois sur 3 ou 4 seulement. A chaque visite bien-sûr quelques chevreuils, et un joli concert d'oiseaux forestiers (une 20e d'espèces). Le parfum de la forêt, mélange de chèvrefeuille de tremble et d'humus, vaut déjà le déplacement.

Ce soir, je suis encore debout le bras levé pour lâcher un petit fil de laine qui me donnera la direction du vent, quand traverse une martre, à 15m à peine. Je reste dans ma position d'arbre :-) jusqu'à ce qu'elle franchisse le fossé. Je la vois alors un instant aux jumelles, dressée dans les herbes de la lisière.

Mon dessin du soir ne sera pas un paysage, mais la jolie bête toujours furtive.

Martre, Martes martes Aquarelle Jean Chevallier
Martre, Martes martes Aquarelle Jean Chevallier

          <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

lun.

08

mai

2017

Attente

Allée embrumée , aquarelle Jean Chevallier
Allée embrumée , aquarelle Jean Chevallier

Je suis retourné à l'allée du chat, dans l'espoir de le revoir sortir, ou d'y croiser une martre ou un putois. Deux fois 1 heure en fin de journée, à écouter et dénombrer les oiseaux chanteurs, variés à cette saison, en attendant l'éventuel carnivore. La lumière et la brume m'ont "obligé" à faire un croquis du paysage, avec des notes de couleur manuscrites, que j'ai mis en couleur le lendemain.

          <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

 

 

dim.

07

mai

2017

Felis sylvestris

Chat forestier, au piège-photo (Primos 03) Jean Chevallier
Chat forestier, au piège-photo (Primos 03) Jean Chevallier
Vidéo complète sur mon Facebook (mode public)
Vidéo complète sur mon Facebook (mode public)
Chat forestier, au piège-photo (Stealthcam Gx45) Jean Chevallier
Chat forestier, au piège-photo (Stealthcam Gx45) Jean Chevallier

Les pièges-photo sont efficaces. S'il n'est pas facile d'avoir de belles images, il est assez simple de savoir si une espèce comme le chat forestier est présent sur un lieu donné, à condition qu'il n'y soit pas trop rare. La tension et la joie de découvrir ce que le piège a pris est telle qu'on a l'impression d'avoir vécu les scènes observées. Je n'ai fait qu'une belle observation de chat ce printemps, mais beaucoup plus "en piège". Un chat (chatte sans doute) sur une allée forestière, qui s'est couché et roulé sur le dos pendant 3 mn, avant de s'éloigner tranquillement en chassant. De plus loin qu'avec les pièges, mais avec le plaisir de s'assoir ensuite et de peinturlurer un peu, puis d'attendre que le papier sèche dans l'humidité du soir.

Chat forestier, croquis Jean Chevallier
Chat forestier, croquis Jean Chevallier
Chat forestier, aquarelle Jean Chevallier
Chat forestier, aquarelle Jean Chevallier

          <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

 

 

dim.

30

avril

2017

Sahara (7) Serpents

Couleuvre de Moïla, croquis Jean Chevallier
Couleuvre de Moïla, croquis Jean Chevallier

C'est en roulant que notre guide a repéré cette couleuvre de Moïla, émergeant d'une touffe. Pas inquiète ou confiante en son immobilité, elle nous a regardé une dizaine de minute, puis s'est rentrée tout doucement. Nous nous sommes alors approché à pied et elle a rejoint son trou, non sans écarter son cou à la façon des najas.

Le même soir, une vipère des sables nous avertit de sa présence en bruissant fortement. Le son, émis par le frottement des écailles, est étonnement puissant. Eclairée, elle a fini par s'enfouir de quelques mouvements imperceptibles, ne laissant qu'une trace circulaire sur le sable. On commence alors à se demander s'il n'y en a pas une à chaque pas :-)

Autre surprise d'un soir: la rare Echis carinatus photo Jean Chevallier
Autre surprise d'un soir: la rare Echis carinatus photo Jean Chevallier
Vipère des sables Cerastes vipera, à la lampe, aquarelle Jean Chevallier
Vipère des sables Cerastes vipera, à la lampe, aquarelle Jean Chevallier

          <posts plus anciens<           précédent <          > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

 

POST PLUS ANCIENS, SOMMAIRE CLIQUEZ ICI