Sahara atlantique d'automne

Vue vers Aousserd depuis Leglet, aquarelle Jean Chevallier
Vue vers Aousserd depuis Leglet, aquarelle Jean Chevallier
Du même endroit mais le matin, les contreforts de Leglet. Aquarelle Jean Chevallier
Du même endroit mais le matin, les contreforts de Leglet. Aquarelle Jean Chevallier

Petit séjour au Sahara occidental marocain à nouveau, mais pour la première fois en automne. Peu de vent et des températures plutôt chaudes (23-35°). Les oiseaux sont discrets, les insectes moins nombreux qu'au printemps. Peu de gerbilles, mais cela est sans doute plus lié aux cycles de population qu'à la saison. Quelques jours près d'Aousserd, dans les petits reliefs, impressionnants de loin, mais pas bien haut en fait. Lors d'une marche nocturne, je croise un grand-duc qui me laisse approcher et l'admirer plus d'une demi-heure.

Le Grand-duc ascalaphe, à la lampe, pendant plus d'une demi-heure
Le Grand-duc ascalaphe, à la lampe, pendant plus d'une demi-heure
... et en dessin, un peu plus tard, de mémoire. Aquarelle Jean Chevallier
... et en dessin, un peu plus tard, de mémoire. Aquarelle Jean Chevallier

Le désert de cette région est surtout constitué d'immenses secteurs plats et plus ou moins nus. Dans le meilleur des cas, des touffes basses et même quelques acacias (lit d'oued), bien souvent à peine quelques herbes sur un gravier compacté, où l'on se demande quel animal peut vivre. Quand la pluie est tombée suffisamment, on aperçoit les lignes verdâtres des herbes, à condition de regarder très horizontalement ... Les alouettes et les courvites s'y concentrent, les troupeaux de chameaux ou de moutons aussi.

Loin des reliefs,  dans une zone  à touffes
Loin des reliefs, dans une zone à touffes

Tous les points d'eau, artificiels pour la plupart (puits, outres), sont des sources de vie. Les rares gangas viennent y boire, les oiseaux s'y abreuver, les libellules s'y reproduire. La caméléon est là aussi, et nous fait l'honneur d'une traversée terrestre remarquable, avant de se cacher à nouveau dans un buisson.

Caméléon, en transit entre deux buissons, ou p-e chassant au sol. Chaque pas est une valse-hésitation, queue dressée, les yeux sans cesse en mouvement. Le côté au soleil est tacheté de sombre, celui à l'ombre tout jaune pâle! Aquarelle Jean Chevallier
Caméléon, en transit entre deux buissons, ou p-e chassant au sol. Chaque pas est une valse-hésitation, queue dressée, les yeux sans cesse en mouvement. Le côté au soleil est tacheté de sombre, celui à l'ombre tout jaune pâle! Aquarelle Jean Chevallier
Il mange une fleur jaune, après être passé au vert :-)
Il mange une fleur jaune, après être passé au vert :-)
Loup du Sénégal (anciennement chacal ), en plein jour sur un petit point d'eau, au piège-photo.
Loup du Sénégal (anciennement chacal ), en plein jour sur un petit point d'eau, au piège-photo.
Aigle de Bonelli immature, au même endroit peu après. Notez la taille en comparaison...
Aigle de Bonelli immature, au même endroit peu après. Notez la taille en comparaison...

         <<le blog par sujet        précédent <             > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux posts, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.