06. novembre 2018
Bonjour! Oui, le blog est en suspens. Trop poussif et moins pratique que Facebook sur lequel ceux qui ont un compte pourront voir quelques images et surtout des vidéos réalisées au piège-photo (pas besoin d'être "amis-FB" pour les voir; tout ce qui est naturaliste est en mode public). Impression aussi d'avoir les mêmes choses à dire (les saisons se répètent!) , de les avoir déjà dites et motivation moindre du coup... Mais ça reviendra surement !
02. juin 2018
Comme vous avez déjà pu le noter, il y a eu souvent des formats allongés ces derniers temps. C'est que j'apprécie les grands carnets en A3 horizontaux, qui, ouverts, donnent une plage de 30 cm sur 80 cm. Certes il y a le pli, mais une fois scannée, l'image peut être corrigée sans trop de mal. Inconvénients : le papier n'est pas très épais (140gr) et le carnet déjà bien assez lourd! Debout, il est plutôt difficile à porter... Mais, l'objet fini est un régal à ouvrir, le livre...
11. avril 2018
Le printemps nous a gratifié de pluies généreuses, rehaussant à souhait les nappes phréatiques. Les prairies inondables, si rares, ont joué leur rôle de réservoir, attirant au passage les oies et les canards du Der, et les dessinateurs... Les lignes de piquets, leurs reflets, la perspective...tout ce qu'il faut pour donner le sourire!
23. mars 2018
Alors que toutes les régions de France voyaient passer un épisode neigeux, même celles nettement plus au sud ou à l'ouest, la Champagne des grands lacs n'avait eu que quelques flocons volatiles. La semaine dernière, après une pluie tenace qui a remis en eau toutes les zones inondables, la neige a fini par tenir et le blanc a recouvert le décor. Les canards hivernants sont à la fête, mais moins les hirondelles, déjà présentes en petits groupes, ni les rouge-queues ou les tariers...
23. mars 2018
Ils veillent sur moi depuis leur perchoir, les yeux plissés. On pourrait croire qu'ils dorment, mais non seulement ils sont attentifs au moindre bruit, mais ils détectent, je ne sais comment, des rapaces en vol dans le ciel. Ils surveillent donc, derrière leurs grosses paupières plumeuses. Une silhouette humaine les fait se raidir et s'amincir. Une présence qui dure, ou trop proche les fait s'envoler, d'un vol bas pour regagner un autre gîte plus tranquille. Ce sont mes hiboux moyen-ducs.
09. janvier 2018
Il a plu en abondance. Le niveau du lac monte vite. Les oiseaux sont plus près des berges, s'ils ne sont pas dérangés. Ce matin, au soleil contre toute attente, les cygnes de Bewick sont au pied la route sur digue. Impossible de se lasser de leur grâce et de leurs cris voilés. Plus loin, des milliers de vanneaux font des écharpes dans le ciel. Pygargue, goéland, faucon ? ou rien du tout? : un rien les fait s'envoler. S'y ajoutent des centaines de pluviers dorés.
10. décembre 2017
Petit séjour au Sahara occidental marocain à nouveau, mais pour la première fois en automne. Peu de vent et des températures plutôt chaudes (23-35°). Les oiseaux sont discrets, les insectes moins nombreux qu'au printemps. Peu de gerbilles, mais cela est sans doute plus lié aux cycles de population qu'à la saison. Quelques jours près d'Aousserd, dans les petits reliefs, impressionnants de loin, mais pas bien haut en fait. Lors d'une marche nocturne, je croise un grand-duc qui me laisse...
21. octobre 2017
Depuis plusieurs mois déjà, je travaille sur des illustrations pour Aquatis, cet aquarium-vivarium de Lausanne qui ouvre tout juste ses portes ces jours-ci. Commande très sympathiquement partagée par Yann Le Bris. Inauguration et visite aujourd'hui de cet espace, dans une foule d'invités. Les poissons sont beaux, pas toujours faciles à voir, les reptiles non plus, ce qui en soit peut déstabiliser le visiteur, mais aussi lui apprendre à regarder, chercher, et surtout passer un petit...
18. octobre 2017
Ca faisait longtemps qu'il me trottait dans la tête l'idée de dessiner un grand vol de grues. Un vol qui puisse donner l'impression d'espace, comme on en voit si souvent par ici. J'avais pensé à un long rouleau de papier puis m'est venue l'idée d'un tissu, assez léger pour qu'un ventilateur puisse le faire onduler, comme ondulent les lignes de grues... C'est chose faite ! Le résultat est loin d'être parfait, les grues trop petites sans doute, l'ondulation approximative...mais il y a de...
21. septembre 2017
Quelques gouttes pour commencer la semaine mais rien de bien sérieux. Ce matin, le soleil pointe, visite du nid de muscardin repéré récemment. La petite frimousse du rongeur n'est pas facile à détailler dans le feuillage des ronces, mais l'animal est de bonne composition et accepte de se montrer à plusieurs reprises. Il a une tique sur le museau.

Afficher plus