ARTICLES AVEC LE TAG : "aquarelle"


02. juin 2018
Comme vous avez déjà pu le noter, il y a eu souvent des formats allongés ces derniers temps. C'est que j'apprécie les grands carnets en A3 horizontaux, qui, ouverts, donnent une plage de 30 cm sur 80 cm. Certes il y a le pli, mais une fois scannée, l'image peut être corrigée sans trop de mal. Inconvénients : le papier n'est pas très épais (140gr) et le carnet déjà bien assez lourd! Debout, il est plutôt difficile à porter... Mais, l'objet fini est un régal à ouvrir, le livre...
11. avril 2018
Le printemps nous a gratifié de pluies généreuses, rehaussant à souhait les nappes phréatiques. Les prairies inondables, si rares, ont joué leur rôle de réservoir, attirant au passage les oies et les canards du Der, et les dessinateurs... Les lignes de piquets, leurs reflets, la perspective...tout ce qu'il faut pour donner le sourire!
23. mars 2018
Alors que toutes les régions de France voyaient passer un épisode neigeux, même celles nettement plus au sud ou à l'ouest, la Champagne des grands lacs n'avait eu que quelques flocons volatiles. La semaine dernière, après une pluie tenace qui a remis en eau toutes les zones inondables, la neige a fini par tenir et le blanc a recouvert le décor. Les canards hivernants sont à la fête, mais moins les hirondelles, déjà présentes en petits groupes, ni les rouge-queues ou les tariers...
23. mars 2018
Ils veillent sur moi depuis leur perchoir, les yeux plissés. On pourrait croire qu'ils dorment, mais non seulement ils sont attentifs au moindre bruit, mais ils détectent, je ne sais comment, des rapaces en vol dans le ciel. Ils surveillent donc, derrière leurs grosses paupières plumeuses. Une silhouette humaine les fait se raidir et s'amincir. Une présence qui dure, ou trop proche les fait s'envoler, d'un vol bas pour regagner un autre gîte plus tranquille. Ce sont mes hiboux moyen-ducs.
09. juin 2017
De temps en temps, un petit cours de modèle vivant, histoire de ne pas perdre la main. L'exercice est toujours aussi difficile, mais toujours intéressant. Le modèle est un fidèle, et cela aide un peu. Poses de 10-12 minutes, croquis aquarellé ou aquarelle sans dessin préalable.
15. mai 2017
Les affuts en forêt, dans l'espoir premier de voir un de nos petits carnivores, ne sont pas couronnés de succès à chaque fois. Cette année, pas très productive pour le moment, c'est une fois sur 3 ou 4 seulement. A chaque visite bien-sûr quelques chevreuils, et un joli concert d'oiseaux forestiers (une 20e d'espèces). Le parfum de la forêt, mélange de chèvrefeuille de tremble et d'humus, vaut déjà le déplacement. Ce soir, je suis encore debout le bras levé pour lâcher un petit...
08. mai 2017
Je suis retourné à l'allée du chat, dans l'espoir de le revoir sortir, ou d'y croiser une martre ou un putois. Deux fois 1 heure en fin de journée, à écouter et dénombrer les oiseaux chanteurs, variés à cette saison, en attendant l'éventuel carnivore. La lumière et la brume m'ont "obligé" à faire un croquis du paysage, avec des notes de couleur manuscrites, que j'ai mis en couleur le lendemain.
22. octobre 2016
ce weekend et jusqu'au suivant, se tient au lac du Der la fête de la grue. Animations, marché bio ...et grues seront au rendez-vous. Plus de grues que de visiteurs certes, et je ne sais pas s'il faut espérer le contraire un jour! Les belles sont visibles un peu toute la journée et rentrent tranquillement sur le lac dans l'après-midi, pas très tard, notamment le weekend quand elles sont dérangées dans les champs. L'occasion aussi de boire une petite coupe de Champagne!
31. août 2016
La loi des séries. Nouvel affût et à nouveau deux chats. Je ne reconnais pas le grand jeune. Par contre le premier marche un moment sur l'allée. Comme je n'ai que les jumelles, je ne distingue pas les détails. Le croquis n'en est pas moins intéressant finalement, à comparer avec le premier du post "chat forestier". PS Il y a aussi des affûts dont je ne vous parle pas, ceux où pratiquement rien ne bouge, juste un chevreuil dérangé par mon arrivée... :-)